Observer et profiter du littoral

03 novembre 2015: On réfléchit à l'aménagement de notre littoral et pratiquons aussi toutes les activités qu'il offre. Ca nous met en forme pour le voyage! Alors malgré la mer froide de novembre on enfile la combinaison et on entre les jambes dans le kayak. En plus c’est une belle occasion de vous faire partager cette belle sortie de fin d’après midi. Vous avez reconnu c’est le « quai nul » à Concarneau, le quai que Ulis a visité il y a quelques semaines, qui abrite aussi le diablotin. Le quai ne se contente pas de protéger les bateaux il protège aussi les baigneurs de la houle et du capot. Le clapot, c’est les petites vaguelettes dues au vent. C’est très agréable de nager bien abrité de ce clapot. Retour sur… la photo de Luc prise depuis l’avion avant d’atterrir à Montpellier il y a quelques jours.epi Vous aviez bien observé et vu en particulier la proximité des maisons au littoral. Certains d’entre vous se sont demandés ce qu’on voit dans l’eau. Alors cliquez sur la photo pour une première explication. C’est en effet un endroit vulnérable puisque la terre est très plate et entourée d’eau. Les hommes ont donc cherché à la protéger. La première protection imaginée ce sont ces épis construits dans l’eau qui sont faits pour garder le sable. On voit la plage est bien plus épaisse là où il y a les épis. Mais la plage se fait finalement grignoter là ou il n’y en a pas. Que penser de cela? La construction de ses épis représente un chantier important. Ils permettent de protéger les maisons. Mais on peut se demander si ce n’est pas un ouvrage un peu trop important pour ne protéger sur toute une partie que deux bandes de maisons. Ce qu’il faut comprendre c’est que l’objectif n’est pas que de protéger les maisons. C’est aussi de protéger la plage elle-même. La plage est utilisée par les habitants de Montpellier c’est comme un équipement de la ville (comme une grande piscine ou une salle de spectacle!). C’est aussi le lieu de vacances de nombreux touristes qui viennent chercher la mer et la plage en vacances. C’est donc très important pour des questions économiques que la plage ne disparaisse pas. Alors de la même façon que les villes peuvent décider de faire des chantiers pour rénover et étendre la piscine on peut comprendre que de l’argent soit dépensé pour protéger la plage. Mais on peut se demander si d’autres solutions que des épis auraient été possibles. Les épis changent beaucoup le paysage d'origine de la plage et s’ils retiennent le sable là où ils sont construits ils augmentent l’érosion sur les plages voisines. Beaucoup de gens trouvent que ce type de solutions, comme les épis, n’est pas très satisfaisante et réfléchissent à en développer de nouvelles plus harmonieuses avec l’environnement et plus naturelles. On vous en parlera! epis_aggravent_erosion On se quitte pour cette semaine sur d'autres images on l'on profite du bord de mer (un peu plus tôt dans la saison!). DSC_0029 DSC_0003.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *